Nous contacter / Contact us Page d'acceuil / Home Page

  
 Le Québec minéral -- TUCSON 2006 - Rapport 2


52ième Exposition annuelle des gemmes et minéraux de Tucson,
Gemmes et Minéraux du Canada

Journées du 9 et 11 février 2006

Il y a semble-t-il à Tucson un vieil adage qui dit qu’il pleut toujours lors de l’exposition principale ; cette année ne fait pas exception. Après plus de 100 jours sans pluie, Tucson aura eu droit aujourd’hui à ses premiers brins de pluie, tout juste suffisants pour humecter légèrement le sol. Serais-ce l’humidité du Grand Nord (le Canada est ici considéré comme le Grand Nord) qui est descendue au Sud? C’est donc par une journée grise et venteuse que s’est ouvert l’exposition.

 exposition de Tucson
Vue sur la moitié de la salle des exposants

Exposition de tucson
Vue sur l'allée centrale, vitrines des collectionneurs

À 10:00 précise, le public peut enfin accéder à la vaste salle de l’exposition. On ne peut avoir idée avant de s’y rendre de l’incroyable quantité de minéraux qui y sont présentés. Par où commencer? Où que l’on regarde, des pièces de grande qualité sont habilement disposés dans des étagères somptueuses. Après avoir un peu tourné en rond, je m’arrête devant la vitrine du Royal Ontario Museum. Que de merveilles. Au premier plan, on y retrouve la grande sérandite maclée ayant fait la page frontispice du Mineralogical Record Spécial Mont St-Hilaire. Tout juste à côté, on retrouve un spectaculaire grenat grossulaire de variété hessonite de la mine Jeffrey. D’une couleur orangée canelle très éclatante, les cristaux parfaitement gemmes atteignent plus de 2 cm. Sans doute l’un des grenats les plus spectaculaires que j’ai vu. Il y a aussi plusieurs autres minéraux québécois et canadien présents dans la vitrine. Tous sont d’excellente qualité et très représentatifs.

 

Tout juste à côté de la vitrine du ROM, se trouve celle du Musée Canadien de la Nature. Évidemment, on y retrouve la grande sérandite avec analcime, trouvée en 1973. C’est une pièce extraordinaire, considérée comme la meilleure sérandite trouvée à St-Hilaire. Un excellent grenat vert d’Asbestos, ainsi qu’une belle hessonite, avec des cristaux de plus de 2 cm accompagnent à merveille la sérandite. La grande vésuvianite avec des cristaux de 11 cm y est aussi présentée. On y retrouve aussi d’excellentes cubanites. C’est un très bel assemblage de minéraux qui y est présenté. Tout autrour de ces deux présentoirs principaux, on peut admirer d’autres vitrines de grande qualité. Celle de Frank Melason est composée majoritairement de minéraux de la mine Jeffrey, tandis que celle de Rod et Helen Tyson se concentre plus sur l’Ouest canadien. On y retrouve toutefois la vésuvianite qui illustre l’affiche de l’exposition de Tucson et de beaux grenats andradite / démantoïde de Black Lake..

 

D’autres présentoirs montrant des minéraux du Canada sont regroupés dans le centre de l’exposition. Du Québec, on retrouve des vitrines montées par Jonathan Levinger, Laszlo Horvath et Don Doell. La vitrine de J. Levinger témoigne de la diversité minéralogique du Québec, alors que les deux autres sont principalement vouées aux minéraux de St-Hilaire et de la carrière Francon. Considérant la parution du dernier Mineralogical Record sur la carrière Francon, il s’agit d’une belle complémentarité avec l’artticle. Certains musées des États-Unis présentent dans leurs vitrines des minéraux du Canada. On retiendra quelques beaux grenats et vésuvianites de la mine Jeffrey, ainsi que de belle sérandites.

 

Il s’agit d’une excellente occasion de voir des pièces qui autrement ne sont pas accessibles au public. Cependant, je crois qu’encore plus d’efforts auraient pu être mis, tant par les organisateurs de l’exposition que par les collectionneurs pour présenter d’autres remarquables minéraux du Québec et du Canada. C’est d’ailleurs l’un des buts que je poursuis avec ce site. Bien que l’exposition de Tucson ait un volet éducatif (le vendredi est d’ailleurs consacré aux étudiants - ce qui est susceptible de favoriser la relève à long terme dans le milieu des minéraux), la véritable attraction est la vente de magnifiques minéraux. À ce titre, l’exposition principale de Tucson remplie vraiment bien son rôle. Bien que la qualité des pièces soit variable, il y en a un nombre considérable ce qui contribue à transformer cette exposition en un gigantesque musée minéralogique. Cependant, les prix sont proportionnels à la qualité des pièces, voire parfois carrément exagérés. Les pièces de plus de 1 000 $ sont fréquentes, celles de plus de 10 000 $ ne sont pas si rares. On m’avait déjà dit que les minéraux à Tucson sont très dispendieux, du moins, pour les meilleures pièces ; j’ai constaté que c’est effectrivement le cas. Les rhodochrosites de la mine Sweet Home au Colorado, ainsi que les quartz fumés sur amazonite ou encore, de grande wulfénites ou crocoïtes, toutes des pièces vraiment uniques, ne sont accessibles qu’à des collectionneurs très fortunés.

 

Tout comme pour les expositions satellites, et contrairement à ce que j’espérais, très peu de minéraux du Québec et du Canada étaient disponibles. Les quelques grenats d’Asbestos disponibles chez les commerçants non-canadiens (Tyson’s Minerals et Hawthorneden - Frank Melason), se vendaient tous bien au-delà d’un prix raisonnable sans que ce soit des pièces exceptionnelles. Considérant le thème de l’exposition sur les minéraux du Canada, il fut surprenant de ne pas trouver plus de minéraux canadiens. Je ne saurait trop expliquer cette absence; est-ce relié à une absence de matériel commercial ou encore, est-ce parce que les meilleures pièces sont vendues directement aux collectionneurs, sans passer par le circuit commercial?

 

J’ai quand même hautement apprécier la visite de l’exposition, j’ai eu la chance de discuter avec plusieurs personnes très intéressantes, s’impliquant dans la vente et la collection de minéraux depuis plusieurs années. Plusieurs milliers de personnes visitent l’exposition chaque année et je recommande à tout collectionneur sérieux de la visiter.

La suite !

  Accueil
Localités
Minéraux
Musées
Liens, références
Forum public
Nous contacter

 
Rapport 1    Rapport 3    Photographies

 

Navigation sur le site
Accueil

  


Copyright 2004-2006 François Létourneau, www.quebecmineral.com

Dernière mise à jour :