Clickable Image


Le Québec minéral -- La mine Jeffrey, Asbestos


Photo de la mine Jeffrey, mars 2004.
On y voit le niveau d'eau très elevé, résultant de l'abandon temporaire du pompage de l'eau au fond du puits

Minéraux de la mine Jeffrey

La mine Jeffrey située au coeur de la ville d'Asbestos en Estrie, est certainement, outre le Mont Saint-Hilaire, la localité minéralogique la plus reconnue au Québec. En activité depuis près d'un siècle. la mine Jeffrey fut la source de certaines des meilleures pièces de grenats et de vésuvianites connues de par le monde. Cette section vise à présenter les trésors minéralogiques qui furent découverts à la mine Jeffrey.
  

  Liste des minéraux
Liste des echantillons
Géologie
Historique
Cartes, photos
Références
Nous contacter

19e Salon des minéraux de la mine Jeffrey, Asbestos, le 18 et 19 août 2012


NOTE IMPORTANTE :
CE SITE PRÉSENTE LES MINÉRAUX TROUVÉS À LA MINE JEFFREY, MAIS NOUS NE SOMMES AUCUNEMENT ASSOCIÉ À LA SOCIÉTÉ MINIÈRE.

SVP, NE PAS NOUS CONTACTER POUR DES EMPLOIS OU DES OFFRES DE SERVICE.

NOUS SOMMES DE TOUT COEUR AVEC LA DIRECTION ET LES EMPLOYÉS DE LA MINE ET SOUHAITONS DANS UNE PERSPECTIVE MINÉRALOGIQUE LA REPRISE DES ACTIVITÉS.

Présentation générale de la mine

La mine Jeffrey est en opération depuis un peu plus d'un siècle. Important dépôt de chrysotile, cette mine aux dimensions impressionnates (plus de 700 mètres de diamètre, 450 mètres de profondeur) a modestement débuté l'exploitation du gisement en 1881. Propriété depuis 1916 de la Canadian John-Manville Company, Limited, l'avenir immédiat de la mine Jeffrey est très incertain étant donné la mauvaise conjoncture mondiale pour le marché du chrysotile. Néanoins, le gisement possède encore de très bonnes réserves, et souhaitons pour l'ensemble des travailleurs et leur famille, reliés à cette exploitation minière, que de meilleurs jours reviendront. Consulter la section historique pour plus de détails sur l'origine de la mine et son histoire.

La mine Jeffrey est situé au coeur du complexe ophiolitique qui traverse l'Estrie et la Beauce, une bande de roches mafiques et ultramafiques. Véritable lambeau de la lithosphère océanique ayant existé sous l'océan Iapetus il y a environ 550 millions d'années. Les ophiolites sont formées généralement sédiments marins, de basaltes coussinés, d'intrusion de gabbros et de diabases et d'autres roches ultramafiques de la partie supérieure du manteau terrestre. Des dykes (ou filons) se sont formées dans certaines parties du gisement. Ce sont dans ces filons que l'on retrouve les cristallisations exceptionelles de grossulaires et de vésuvianites. La géologie est traitée plus en détail dans la section géologie de la mine Jeffrey.

Liste des minéraux

La mine Jeffrey bénéficie d'un contexte géologique fort intéressant qui a favorisé la cristallisation de spécimens exceptionneles de grenats ainsi que de vésuvianites. Bien que très connus, ces minéraux ne sont pas les seuls qui ont été identifiés à la mine Jeffrey. La lecture de différentes sources d'information nous permet de présenter une liste de 148 minéraux différents qui furent trouvés à la mine Jeffrey et identifiés correctement. Nous présentons ici une nomenclature de ces minéraux. Un hyperlien permet d'ouvrir la page où sont consignées les informations sur ces minéraux. Les minéraux identifiés en caractères gras représentent ceux qui, à notre avis, ont un intérêt particulier pour le collectionneur en raison de leur couleur, taille, forme cristalline, rareté (localité-type), etc. Consulter la liste des minéraux de la mine Jeffrey pour d'autres informations.
 

Actinolite Albite Allanite-(Ce) Almandin Andalousite
Andradite Annite Antigorite Antrophyllite Apatite
Apophyllite Aragonite Argent natif Artinite Atacamite
Awaruite Biotite Bornite Brucite Calcite
Chalcocite Chalcopyrite Chlorite Chromite Chrysotile
Clinozoïsite Cubanite Cuivre natif Diaspore Diopside
Dolomite Epidote (groupe) Galène Graphite Grossulaire
Groutite Heazlewoodite Hydromagnésite Jeffreyite (LT) Kaolinite
Lizardite Magnétite Manganite Maucherite Malachite
Molybdénite Montmorillonite Muscovite Néphrite Nickeline
Okénite Orthose (microcline) Parawollastonite Pectolite Phlogopite
Picrolite Préhnite Pumpellyite Pyroaurite Pyrochroïte
Pyrrhotite Quartz Schorl Spertiniite (LT) Sphalérite
Titanite Thomsonite Tochilinite Trémolite Vésuvianite
Wollastonite Xonotlite Zoïsite    
Dans ce tableau, LT signifie localité type, soit la localité où le mineral fut identifié la première fois
 

  Navigation sur le site
  Accueil --> Index des localités --> Estrie, Bois-Francs et Chaudière-Appalaches --> Mine Jeffrey
  


Copyright 2004-2007 François Létourneau, www.quebecmineral.com

Dernière mise à jour :